Miquel Àngel Pintanel, commissaire de l’exposition « Les clés de la photographie fixe. Le cinéma espagnol des années 40 » à la Filmoteca de Catalunya, a présenté cette exposition, que nous pouvons visiter jusqu’au 13 juin.

La technique de la photographie dans le cinéma espagnol a vécu un âge d’or dans les années 40 du siècle dernier, avec un soin particulier de la composition et de l’éclairage. Souvent, ces instantanés étaient planifiés indépendamment du tournage, et ne se limitaient donc pas à figer le tournage et à fixer un moment, mais avaient un langage propre, parfois avec des références picturales. L’exposition, organisée par Miquel Àngel Pintanel, illustre cette technique à partir des collections du laboratoire industriel « Reproducciones Sabaté », conservées au Centre de documentation de la Filmoteca.

Ces photographies ont des sources d’inspiration, des caractéristiques de composition et une utilisation de la lumière qui les rendent uniques, comme une grande influence de la peinture, qui est transférée à la photographie en utilisant des compositions géométriques ou en disposant les personnages dans l’espace d’une manière particulière. La plupart de ces photos fixes sont prises dans des studios de cinéma, ce qui les éloigne du naturel et les rapproche de la peinture et du théâtre, et par rapport au film, elles sont nettement plus lumineuses.

Les photos fixes contrôlaient de manière experte la technique photographique, tant dans le contrôle de la profondeur de champ et de l’exposition que dans la disposition de l’appareil photo. Certains des maîtres de la photo dont le travail est présenté dans cette exposition sont Emili Godes, Valentín Javier, Antonio López Ballesteros, Carlos Pérez de Rozas, Julio Ortas, Antonio García, Salvador Torres Garriga, Ricardo Albiñana, Antonio Ibáñez, Manuel Novoa, Juan Maymó et Godofredo Pacheco.

     

De nouvelles numérisations de haute qualité ont été réalisées à partir des négatifs originaux, dont certains, généralement uniquement disponibles pour les archivistes ou les universitaires, sont également exposés. Il s’agit de la deuxième exposition que la Filmoteca a consacrée au Fonds Sabaté, après quoi en 2015 elle a rassemblé les œuvres de la photographie fixe dans les années 30 turbulentes, République, Guerre, Dictature : Foto Fixa Sabaté, également organisée par Miquel Àngel Pintanel, documentariste de la Filmoteca de Catalunya spécialisée dans les archives photographiques.