Après la présentation de Ramon Barnadas, qui a présenté Sònia Granel et nous a également parlé des derniers développements de Fotoconnexió, Sònia nous a parlé de la figure et de l’œuvre d’Àngel Prat.

 

Àngel Prat i Pujol (Cal Vidal, Puig-Reig, 1906 – Vilardaga de la Guàrdia, Sagàs, 2002), est né dans une colonie industrielle sur la rivière Llobregat où ses parents possédaient l’auberge et la boucherie. Il débute dans la pratique photographique par simple curiosité, grâce à l’arrivée du directeur de la photographie à Puig-Reig. Il avait quatorze ans à l’époque et à la suite de cet événement, il a commencé à faire des ombres chinoises à la maison avec du papier transparent.

    

Ce passe-temps s’est développé lorsque la famille a déménagé pour vivre dans un autre quartier de la région du Berguedà. Il y établit des contacts avec des monteurs de métiers à tisser belges habitués aux nouvelles tendances technologiques et photographiques du moment, qui lui fournissent des magazines et des manuels de photographie qu’il étudie. D’eux, il a retenu sa technique, la pratique de la capture et du développement de photographies et a adapté sa propre technique de manière totalement autodidacte.

 

  

 

Après sa liaison avec une héritière d’une grande maison rurale de la commune de Sagàs (également dans la région du Berguedà) les portes lui ont été ouvertes pour développer plus régulièrement sa facette photographique.

Photographe amateur et autodidacte, Prat a remporté plusieurs prix nationaux et internationaux. Son travail est un héritage expérientiel et documentaire de première grandeur sur le paysage du Berguedà, le travail agricole dans les fermes, les colonies textiles, la chronique sociale et journalistique, sans oublier les images de ses voyages ou les photographies de l’auteur.

 

   

 

Son travail a été investigué entre 2014 et 2015 à l’occasion de l’exposition et de la publication du livre Àngel Prat, le regard sagaç. Photographies de 1940 à 1980, organisées par Sònia Granel, un hommage à la figure du photographe. L’exposition a été promue par la société Logos Berguedà, dirigée par Virgínia Parramon, dont l’objectif était de promouvoir la culture dans la région.

 

   

 

Après un travail de révision exhaustif de la collection photographique de Prat, il a été possible de rencontrer et d’apprécier le regard d’un homme passionné par la photographie, les paysages, la région et son époque.